La micro-assurance agricole pour réduire la vulnérabilité des petits producteurs

Région :                               États de Guerrero, Puebla, Veracruz,
                                             Oaxaca et Chiapas, Mexique

Axe :                                     Accès aux ressources

Partenaires locaux :           AMUCSS et Redsol Agrícola

Durée du projet :                2 ans

Date de lancement :           2017

Budget total :                     108 000 €

Partenaires financiers :     Air France et ressources locales

LE CONTEXTE

11e économie mondiale, le Mexique ne parvient pas à réduire son taux de pauvreté. Les populations indigènes et rurales sont très touchées : 75 % sont dans la pauvreté. La moitié du PIB est produit par les TPE mais près de 80 % d’entre elles périclitent dans leurs premières années. En milieu rural, l’activité agricole reste la principale source de revenus, mais ne représente que 4 % du PIB du pays.

De plus, les facteurs climatiques ont une influence majeure sur la production agricole et une mauvaise récolte peut avoir des conséquences désastreuses pour les petits producteurs. Au Mexique, tandis que les grandes exploitations bénéficient de ressources suffisantes pour s’assurer et ainsi faire face aux dégâts causés durant les mauvaises années, les petits producteurs, qui représentent la majorité des producteurs de ce pays, ne peuvent se permettre d’avoir une assurance.

L’ACTION

Ce projet s'attache donc à développer la solution de la micro-assurance pour les petits paysans, dans 5 des États les plus pauvres du pays : Guerrero, Puebla, Veracruz, Oaxaca et Chiapas.

LE PROJET VA DONC PERMETTRE DE

- adapter le dispositif de fonds d'assurance agricole essentiellement dédié à la moyenne et grande agriculture, aux petits producteurs

- couvrir les coûts de fonctionnement du fonds par le prélèvement d’un
pourcentage de la prime d’assurance

- fournir des services techniques aux producteurs pour améliorer leurs pratiques

- assurer le travail de promotion et de révision de sinistres

- développer de nouveaux produits pour élargir l’offre assurantielle

- organiser les espaces de  concertation et de décision des organisations de producteurs

LES INDICATEURS CLEFS ET IMPACTS

  • 16 organisations de producteurs membres et 2 500 producteurs assurés
  • 4 000 hectares de cultures couverts contre les risques climatiques