PROGRAMME DE PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT TOURISTIQUE Clean Up

Région :                           Cambodge

Axe :                                Tourisme, éthique et développement

Partenaires locaux :        Ministère du Tourisme cambodgien

Durée du projet :             4 ans

Date de lancement :       Mai 2014

Budget total :                  20 800  €

Partenaires financiers :  Air France et ressources locales

 

LE CONTEXTE

Le Cambodge connait un développement économique très rapide depuis le début des années 90 suite à la libéralisation de son économie. Ce développement a permis d’améliorer considérablement le niveau de vie de la population mais a engendré de nouveaux problèmes dont une hausse importante de la pollution. L’augmentation du pouvoir d’achat des populations et les arrivées touristiques toujours plus nombreuses ont généré des quantités croissantes de déchets qui se retrouvent dans la nature faute de service de traitement efficace.

Cette situation est parfois pire en province. La pollution par les déchets est particulièrement préoccupante dans les zones touristiques dont l’économie dépend de la beauté des paysages comme c’est le cas à Sihanoukville, ville balnéaire et 3ème ville touristique du Cambodge après Siem Reap et Phnom Penh). La mauvaise gestion des déchets tient à la fois au manque de moyens et à la mentalité des populations locales qui ne réalisent pas toujours l’importance de préserver l’environnement, ne serait-ce que d’un point de vue économique.

L’ACTION

La première étape du programme Clean Up consiste à sélectionner des villes ou sites touristiques destinés à être nettoyés. Ces endroits sont choisis en fonction de la gravité de la pollution sur place d'une part, et de l’importance du tourisme sur place d'autre part. C'est pourquoi la ville balnéaire de Sihanoukville a été sélectionnée en premier.

Ce projet ne se limite pas à des opérations de nettoyage. Il répond à deux autres problématiques : les mauvaises habitudes de la population (rejet des détritus dans la nature) et l’insuffisance du nombre de poubelles. Ainsi, deux initiatives complémentaires sont lancées :

  • le volet « garbage bin » : conception et mise en place de poubelles économiques, esthétiques et répondant aux critères de durabilité du gouvernement cambodgien (ensemble de trois poubelles pour les déchets organiques, recyclables et autres),
  • le volet « éco-bag » : distribution de sacs réutilisables dans le cadre d’opérations de sensibilisation de la population à la protection de l’environnement.

Enfin, ce projet sera accompagné de la rédaction d’une méthodologie sur les opérations de nettoyage afin de pouvoir les dupliquer dans d’autres pays connaissant les mêmes problématiques liées au tourisme.

LE PROJET VA PERMETTRE DE

- améliorer la propreté de l'environnement et sensibiliser la population au respect de celui-ci (l'inciter à ne plus jeter de détritus dans la nature)

- mettre en place une journée nationale dédiée au nettoyage de sa ville ou de son quartier organisée par les municipalités et les écoles

- organiser des journées de nettoyage ponctuelles ciblant prioritairement les grands sites touristiques du pays

- sensibiliser la population et les entreprises à l'usage et la vente de sacs réutilisables au lieu de sacs plastiques gratuits et non recyclables

LES INDICATEURS CLEFS ET IMPACTS

  • 12 opérations de nettoyage par an (1 par mois)
  • 300 personnes en moyenne par opération de nettoyage
  • Réduction des déchets et par conquéquent, de l'impact environnemental
  • Un changement de mentalité amorcé