ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE POUR LA CONSTRUCTION DE LA PAIX DANS LE VALLE DEL CAUCA EN COLOMBIE

Région :                          municipalités de Trujillo, Buga, Guacarí, et Florida
                                       dans le département du Valle del Cauca, Colombie

Axes :                             accès aux marchés, accès aux ressources

Partenaire local :            Instituto Mayor Campesino (IMCA)

Durée du projet :            3 ans

Date de lancement :      1er juillet 2017

Budget :                         331 000 €

Partenaires financiers : Air France, Fondation AnBer, coopération
                                     autrichienne
 et ressources locales

LE CONTEXTE

L’économie du Valle del Cauca repose principalement sur l’industrie agroalimentaire dont la production de canne à sucre et son raffinage sont un vecteur important en termes d’emploi. Mais cette spécialisation est accompagnée d’une forte pression sur les sols et les ressources hydriques et d’une répartition inégale des terres les plus fertiles entre une minorité de propriétaires depuis la colonisation. A partir des années 1970, l’accaparement de terres s’est également accompagnée du conflit armé conduisant à une forte présence dans la région de groupes armés qui a fait presque disparaître le tissu social paysan.

 

L’action

Le premier volet de ce projet vise à renforcer les capacités des producteurs pour la mise en œuvre d’initiatives de développement économique de leurs territoires. Il s’agit à la fois de formations pour la participation dans les espaces de concertation public-privés et de formations en agroécologie et en économie sociale.

Le deuxième volet vise la promotion, l’établissement et l’accompagnement de Groupes autogérés d’épargne et de crédit (GAAC) qui facilitent l’accès au capital pour la production. Ce volet inclut également des échanges d’expériences entre les GAAC déjà créés et avec l’expérience d’une ONG de Medellín qui fait du crédit.

Enfin, le troisième volet du projet porte sur le développement de nouvelles entreprises sociales, un appui à la consolidation et au déploiement de la Tienda Garittea : un café porté par deux organisations réunissant 60 producteurs, l’IMCA et l’Université Javeriana de Cali où le café bio produit par ces deux organisations sera vendu directement au consommateur.

 

Le projet va donc permettre de :

- contribuer à la construction d’une paix durable dans quatre municipalités du département du Valle del Cauca,

- renforcer le leadership et les capacités des producteurs pour le développement d’initiatives socio-économiques qui profiteront à la population vulnérable, en particulier les jeunes et les femmes,

- donner accès à la population la plus vulnérable au dispositif d’épargne et de crédit promu par l’IMCA,

- améliorer les revenus des producteurs grâce à la mise en œuvre de projets d’entrepreneuriat social et solidaire sur des filières porteuses.

 

Les indicateurs clefs et impacts

  • 240 personnes bénéficieront d’un renforcement de leurs capacités pour le développement d’initiatives socio-économiques,
  • 50 % des personnes ayant obtenu leur certificat de formation seront impliquées dans les espaces de concertation et/ou développent des initiatives d’entrepreneuriat sur des filières porteuses,
  • au moins 75 % des initiatives d’économie sociale appuyées généreront des bénéfices,
  • 260 personnes dont 50 % de femmes intégreront 24 GAAC et pourront ainsi accéder au crédit,
  • 50 producteurs bénéficieront des échanges d’expériences entre les GAAC,
  • 60 producteurs de café renforceront leur accès à un nouveau marché : la Tienda Garittea au sein du campus de l’Université Javeriana à Cali,
  • 100 producteurs bénéficieront d’un appui pour le développement de projets d’entrepreneuriat social sur des filières porteuses,
  • 21 projets de création d’entreprise pré-identifiés